Communiqué de presse de l'Association Stratégie Qualité du 14 septembre 2018


Quel sera l’importance du bien-être animal à l'avenir?

Aujourd'hui, l'agriculture suisse occupe une position de leader en matière de protection et de bien-être des animaux par rapport aux pays en provenance desquels les importations de viande arrivent en Suisse. C'est une des conclusions de l'étude présentée aujourd'hui lors de la conférence "L’agriculture et la filière alimentaire suisses bâtissent leur avenir sur le bien-être animal", qu'Agridea a réalisée pour le compte de l'Association Stratégie Qualité. Voici d'autres conclusions: Le secteur agroalimentaire suisse ne doit en aucun cas se reposer sur ses lauriers, car les pays voisins sont en train de rattraper leur retard. Comment la Suisse parviendra-t-elle à maintenir sa position de leader à l'avenir?

"L’agriculture et la filière alimentaire suisses bâtissent leur avenir sur le bien-être animal" est la thématique qui a réuni une centaine de participants à la conférence organisée par l'Association Stratégie Qualité. Afin de disposer d'une base de discussion solide, l'Association Stratégie Qualité a mandaté Agridea pour clarifier la position de la Suisse dans le domaine de la protection et du bien-être des animaux et d’identifier les potentiels d’amélioration pour l'avenir.

Conclusion: si l'on compare la réglementation suisse en matière de bien-être animal à celle des principaux pays d'origine des importations de viande, la Suisse est exemplaire, non seulement en ce qui concerne les conditions d'élevage des animaux, mais aussi en ce qui concerne les exigences de transport, de contrôle et de formation des personnes responsables de la garde des animaux de leur transport ou de leur abattage.

Cependant, les pays voisins, en particulier l'Allemagne et l'Autriche, améliorent leurs normes en matière de bien-être animal et rattrapent leur retard dans ce domaine.

Quelles voies la Suisse peut-elle et va-t-elle emprunter pour rester leader dans le domaine du bien-être animal et pour convaincre les consommateurs avec une valeur ajoutée crédible? Telles étaient les questions qui ont été traitées par les intervenants des secteurs du commerce de détail, de la production, de la gastronomie, de l’administration, de la protection des animaux et de la protection des consommateurs lors de cette conférence. A la question de savoir à quoi pourrait ressembler un consensus plus fort sur le bien-être animal dans le secteur agroalimentaire suisse, différentes solutions ont été proposées qui visent à renverser la tendance actuelle, à la stagnation ou à la baisse de participation aux programmes en faveur du bien-être animal, repenser les objectifs de sélection, assurer un système de contrôle crédible et intensifier les efforts pour réduire encore davantage l'utilisation d'antibiotiques.

Renseignements:
Oliver Girardin, Président de l'Association Stratégie Qualité, 032 420 74 22 / 079 415 14 89
Barbara Steiner, bureau de l'Association Stratégie Qualité, 056 462 50 05

L'étude est disponible en format PDF (actuellement seulement en allemand).